Arrêter de fumer progressivement ou d’un seul coup ?

Arrêter de fumer progressivement

Faut-il arrêter de fumer progressivement ou brutalement ?
Qu’est-ce qui a le plus de chance de fonctionner ?

Est-ce que si j’arrête de fumer progressivement j’aurais plus de chances de ne pas rechuter ?

Toutes ces questions vous vous les posez.
Et c’est bien normal.

Vous souhaitez en finir avec la cigarette mais vous ne savez pas trop comment faire.

Peut-être qu’au moment où vous lisez ces quelques lignes, vous avez déjà testé différentes solutions pour arrêter de fumer.

Les patchs anti-tabac, les pastilles Nicorette, l’acupuncture ou bien l’hypnose…

Dans tous les cas l’issue a été la même, vous avez arrêté de fumer un certain temps et malheureusement vous avez repris.

Ne vous inquiétez pas, ce n’est pas de votre faute.
Plus de 90% des fumeurs échouent dans leur tentative d’arrêt du tabac.

Pourquoi un tel chiffre ?

Très bonne question, vous avez raison de vous la poser.
Après tout c’est curieux que si peu de fumeurs réussissent leur sevrage tabagique…

Et bien en réalité c’est absolument logique, car ça arrange tout le monde.
Vous allez comprendre.

La plupart des méthodes classiques pour arrêter de fumer ne fonctionnent tout simplement pas !

C’est pour ça que les personnes ne réussissent pas à arrêter de fumer.

arrêter d'un coup ou petit à petitTous ces patchs, ces gommes à mâcher, ces traitements anti-tabac, etc, ne prennent pas en compte l’aspect le plus important de l’arrêt du tabac : VOUS.

C’est uniquement vous, votre esprit, votre force, votre courage et votre motivation qui pourront vous faire arrêter de fumer.

Le problème c’est qu’en général tous ces éléments vous les avez en vous.
Vous avez au fond de vous une envie immense d’arrêter de fumer.
Vous êtes motivé comme jamais.

Mais en vous lançant dans une méthode d’arrêt du tabac qui ne fonctionne pas, vous faites mauvaise route.

Oui car inconsciemment vous croyez que c’est le patch ou bien la séance d’hypnose qui va vous permettre de vous libérer de vos cigarettes.

Et donc d’une certaine manière vous oubliez complètement la rage et la volonté qui sont en vous.
Votre détermination est comme anesthésiée…

Et bien sûr comme en réalité le patch que vous vous êtes collé sur l’épaule ne fonctionne pas réellement sur le long terme, au bout d’un moment, le manque devient trop fort et vous vous remettez à fumer.

C’est vraiment le schéma classique…

Mais pourquoi nous prescrit-on des solutions qui ne fonctionnent pas ?

Après ce que je viens de vous dire, c’est légitime de se poser la question.

Malheureusement la réponse est toute simple.arrêter de fumer du jour au lendemain
Mais aussi extrêmement triste.

Les lobbies pharmaceutiques ont tout intérêt à vous proposer des solutions qui ne fonctionnent pas pour que vous retourniez dans votre pharmacie acheter un nouveau traitement tous les trois mois.

Vous avez entendu parler de l’obsolescence programmée ?

C’est le principe des ampoules qui pètent prématurément ou des machines à laver qui tombent en panne juste après la fin de la garantie.

J’imagine que ça vous est déjà arrivé…

Et bien ce phénomène a été prévu pour que vous consommiez.
Pour que vous alliez à nouveau au magasin racheter votre matériel qui vous a claqué dans les pattes…

C’est la même chose avec les traitements anti-tabac qui ne fonctionnent pas…

On vous les donne, on sait que dans 2 mois vous allez rechuter et vous remettre à fumer, puis que dans 3 mois vous irez en chercher un autre pour essayer à nouveau d’arrêter de fumer en vous disant que ce coup-là c’est le bon !

Vous voyez donc que l’industrie pharmaceutique a tout intérêt à ce que vous n’arrêtiez pas de fumer.

Je pourrais même aller encore plus loin en vous disant que si vous fumez vous allez développer des maladies graves dans quelques années.

Maladies qui nécessitent des traitements lourds et très onéreux, et que ça sera donc doublement jackpot pour ceux qui fabriquent et vendent les médicaments.

Mais je ne vais pas développer plus cette idée car je vais encore me mettre beaucoup de monde à dos…

réduction progressive du tabagisme

Et les fabricants de tabac dans tout ça ?

Pour savoir où sont leurs intérêts, pas besoin d’avoir fait Saint-Cyr…

Leurs clients, ceux qui les font vivre, sont les fumeurs.

Ils n’ont donc aucun intérêt à vous faciliter la tâche dans votre arrêt du tabac.
Tout le but pour eux est de continuer à vous enfermer toujours plus dans cette addiction afin que vous continuiez à acheter leurs sales clopes…

Ca explique qu’ils continuent à mettre dans leurs cigarettes des produits chimiques et des additifs qui n’ont pour unique objectif que de continuer à vous rendre toujours plus accro.
Toujours plus dépendant…

Vous voyez au final tout le monde est contre vous.

Ces lobbies extrêmement puissants, du tabac et des industries pharmaceutiques, ne veulent pas que vous arrêtiez de fumer.

Mais nous allons voir comment vous aider à lâcher progressivement la cigarette.

Pourquoi arrêter de fumer progressivement est-il plus efficace ?

Dans toutes ces explications, nous n’avons pas encore réellement parlé de l’aspect progressif de l’arrêt du tabac.

Oui c’était bien ça le sujet pourtant ?

Vous avez tout à fait raison, mais rassurez-vous, je n’ai pas perdu le fil ! 🙂

Si je vous ai expliqué tout ça c’est avant tout pour vous dire à quel point l’arrêt du tabac est difficile.

Mais surtout à quel point on peut se tromper et croire qu’un simple traitement anti-tabac conventionnel va pouvoir nous faire arrêter de fumer.

Arreter de fumer progressivement

Il faut prendre conscience de cette escroquerie pour pouvoir s’en détacher.
Et agir réellement et efficacement pour enfin réussir à arrêter de fumer définitivement.

Comme je vous l’explique sans cesse, la clé pour arrêter de fumer vous la possédez déjà.
Elle est en vous.

Cette clé c’est votre envie, votre moral, votre volonté et votre détermination à arrêter de fumer.

Le problème c’est que malgré tout votre désir d’arrêter de fumer, vous souffrez du manque.

Et parfois certaines journées sont plus difficiles que d’autres.
Parce que vous vous êtes levé du mauvais pied.
Parce que vous avez des problèmes de cœur.
Parce que vous vous préoccupez de vos finances.

Il y a plein de raisons qui font que vous pouvez avoir des baisses de moral.
Dans ces conditions, il est d’autant plus difficile de résister à la sensation de manque.

arrêter de fumer en diminuant progressivementIl va donc falloir apprendre à développer votre résistance.
Apprendre à dire non à vos pulsions.
Apprendre à contenir vos envies de fumer.

Et tout cet apprentissage, qui n’est pas difficile en soi mais qui demande du temps, n’est pas possible si vous arrêtez de fumer brutalement.

C’est pourquoi il ne faut surtout pas arrêter de fumer du jour au lendemain.

En arrêtant de fumer progressivement vous allez petit à petit découvrir la sensation de manque de nicotine monter en vous.

Et vous allez avoir envie de fumer.

Mais cette sensation de manque sera progressive.
Au même titre que la diminution de votre consommation de tabac.

Les deux se feront en parallèle.

La sensation de manque va donc apparaître doucement et vous pourrez la combattre plus facilement.

A l’inverse, si vous arrêtez de fumer d’un seul coup, vous allez avoir instantanément un énorme besoin de nicotine.
Et donc une énorme envie de fumer.

Vous allez peut-être réussir à résister quelques jours, quelques semaines au mieux…
Mais inévitablement un jour la sensation de manque sera trop forte et vous allez craquer.

Car vous ne serez pas entraîné à résister à l’envie de fumer.

Imaginez quelqu’un qui n’a plus fait de sport depuis 20 ans et qui se fixe comme objectif de courir un marathon.
Soit plus de 40km quand même…arrêter progressivement de fumer

Pensez-vous que cette personne ne devrait rien faire, puis se lancer le jour J pour courir ses 40 bornes d’un coup ?

Ou bien ferait-elle mieux de s’entraîner un petit peu chaque jour ?
En courant d’abord 4km, puis 8, puis 10, etc…

Jusqu’à être entraîné et préparé pour le jour de la course ?

Evidemment vous vous doutez bien que la deuxième solution est la bonne…
C’est logique !

Et bien pour arrêter de fumer c’est pareil.

Vous avez tout intérêt à arrêter de fumer progressivement pour résister un petit peu chaque jour à la sensation de manque.

Pour entraîner votre corps et votre esprit à résister à l’attraction de la cigarette.

Pour mettre toutes les chances de votre côté et être fin prêt pour le grand jour.
Celui de votre arrêt total et définitif du tabac !

Le dernier avantage de l’arrêt progressif du tabac

Lorsque vous arrêtez de fumer brutalement, sur un coup de tête, vous n’avez plus aucune soupape de décompression.

Vous allez entrer dans un état de stress énorme et en plus vous ne pourrez plus fumer une seule cigarette pour vous calmer.

Cette privation totale a également un effet psychologique énorme.

Oui car avant même d’arrêter vous redoutez le moment où vous allez arrêter, et où vous aurez envie de fumer.

Car vous savez que ça arrivera très vite…
Et malheureusement plus de cigarette possible.

Vous êtes donc déjà stressé avant même de commencer votre sevrage tabagique.

Arrêter de fumer progressivement est la meilleure façon de contourner ce problème.

Vous n’êtes pas stressé à l’idée d’arrêter car vous savez que vous pouvez continuer à fumer quelques cigarettes.
En diminuant le nombre un peu chaque jour bien sûr.

Vous êtes donc plus serein car vous savez que si vraiment vous avez un coup de mou ou une grosse baisse de moral, vous pouvez fumer une clope.

Cette idée vous rassure et vous êtes beaucoup moins tendu à l’idée de commencer votre arrêt du tabac.

Vous partez ainsi dans de meilleures conditions et avez beaucoup plus de chances d’aboutir à ce que vous souhaitez depuis si longtemps.

Arrêter de fumer définitivement !

Je vous recommande donc fortement de ne surtout pas arrêter de fumer du jour au lendemain.

Il vaut mieux arrêter de fumer doucement si vous voulez vraiment vous détacher de la cigarette.

Mais en réalité je n’invente rien, tout ce que je viens de vous expliquer vous le saviez déjà.
Et depuis votre tendre enfance.arreter de fumer en douceur

Vous vous souvenez de cette fameuse fable :

Le lièvre et la tortue…

Maintenant, vous savez ce qu’il vous reste à faire. 🙂

Si vous voulez en finir avec le tabac et arrêter de fumer définitivement, il y a une dernière chose à comprendre...

Il est impératif de savoir quel type de fumeur vous êtes.

La plupart des personnes qui arrêtent de fumer tiennent bon plusieurs jours, puis craquent après quelques semaines et recommencent à fumer.

Pourtant toutes ces personnes étaient vraiment décidées à arrêter, mais alors que s’est-il passé ?

La réponse est toujours la même : Elles n’ont pas choisi la bonne méthode pour arrêter de fumer. Elles n’ont pas suivi une méthode qui leur correspondait personnellement en fonction de leur âge, de leur volonté, de leurs habitudes, de leurs angoisses…

Elles n’ont pas réussi à trouver un moyen simple pour arrêter de fumer, une solution qui leur permette d’arrêter rapidement et sans être rongé par l’envie de fumer au quotidien.

Ne faites pas la même erreur et trouvez la méthode qui sera la plus efficace pour vous :

Pour tout savoir, rien de plus simple : Accédez au questionnaire ci-dessous et laissez-vous guider en choisissant les réponses qui vous correspondent le plus.

Comment dois-je m’y prendre pour arrêter de fumer ?

Votre nouvelle vie sans tabac commence ici…

A votre dernière cigarette,
Axel

solution pour arrêter de fumer
PS : Vous avez aimé cet article ? Partagez-le...
Top