Homéopathie pour arrêter de fumer : Mythe ou réalité ?

Homeopathie pour arreter de fumerUn arrêt du tabac par homéopathie est-il possible ?

Comment arrêter de fumer avec l’homéopathie ?

Comment fonctionne l’homéopathie ?

Vous avez sûrement déjà essayé les méthodes traditionnelles pour arrêter de fumer.

Votre médecin ou votre pharmacien vous a prescrit des substituts nicotiniques comme des patchs anti-tabac ou bien des gommes à la nicotine.

Malheureusement ça n’a pas fonctionné et vous vous êtes remis à fumer.

Maintenant vous cherchez une autre solution pour arrêter de fumer.

Vous avez peut-être entendu parler de traitements médicaux pour arrêter de fumer, comme le Zyban ou le Champix.

Mais vous vous êtes renseignés et vous savez que ces médicaments sont très lourds et peuvent impliquer des effets secondaires très graves…

Comme les médicaments ce n’est pas votre truc, vous cherchez une méthode pour arrêter de fumer naturellement.

Du coup vous réfléchissez de plus en plus à l’homéopathie…

Eh bien oui, car l’hémopathie c’est surtout à base de plante. Enfin je crois ? C’est bien ça ?

Nous allons voir ensemble comment fonctionne l’homéopathie pour arrêter de fumer et en quoi consiste cette solution.

Homéopathie : principe et fonctionnement

Arret du tabac par homeopathieL’homéopathie est assez ancienne.

Elle fut créée en 1796 par le médecin Samuel Hahnemann.

Il s’agit d’une médecine alternative, aussi appelée médecine non-conventionnelle.

Elle repose sur trois principes de base :

Le principe de similitude

L’idée est qu’une substance qui provoque chez une personne en bonne santé un ensemble de symptômes pourra soigner une personne malade qui souffre des mêmes symptômes.

Le principe d’individualisation

Dans l’homéopathie on va davantage s’intéresser aux différents symptômes présentés par une personne plutôt qu’à la maladie en elle-même.

On considère que chaque personne est unique et qu’il faut la considérer dans sa globalité.

De cette manière, deux personnes qui souffrent d’un même rhume, donc de la même maladie, mais qui montrent des symptômes différents, ne recevront pas le même traitement.

Le principe des hautes dilutions

Pour faire simple, dans la théorie homéopathique les remèdes proposés sont des dilutions de molécules actives.

Il s’agit en quelque sorte de médicaments, ou de substances actives, qui ont été diluées, plusieurs dizaines, centaines ou milliers de fois pour obtenir une solution qui ne contient que la trace de la molécule d’origine.

Homéopathie pour arrêter de fumer : comment ça fonctionne ?

Les trois principes de base de l’homéopathie que je vous ai expliqués précédemment ne permettent pas de comprendre directement comment l’homéopathie fonctionne.

Arrêter de fumer grâce à l'homéopathieVous vous êtes peut-être d’ailleurs fait la remarque : je ne comprends pas comment ça marche l’homéopathie dans tout ça ?

Ne vous inquiétez pas, c’est normal !

L’homéopathie est un concept totalement différent de la médecine traditionnelle telle que nous la connaissons et la pratiquons aujourd’hui en Europe.

Elle repose sur hypothèse médicale et biologique particulière.

Je vais vous l’expliquer de suite.

Chacun a en soi tous les mécanismes nécessaires pour guérir de tel ou tel symptôme.

Cependant lorsque nous sommes malades nous déclarons en même temps plein de symptômes simultanément.

Par exemple quand vous tombez malade l’hiver, vous avez le nez qui coule, la gorge qui gratte, la fièvre, etc.

Notre corps est donc submergé et il perd ses repères.

Il ne sait plus exactement comment soigner chacun des symptômes individuellement.

L’homéopathie consiste donc à repérer individuellement chacun des symptômes afin de donner au corps un remède qui activera la guérison du symptôme en question.

Toute l’idée de l’homéopathie est de déclencher les processus de guérison et de soin qui sont déjà présents en nous.

D’accord, et l’arrêt du tabac dans tout ça ?

J’y viens, rassurez-vous… 🙂

Il est cependant essentiel d’expliquer le fonctionnement général de l’homéopathie avant de parler de son application contre le tabac.

Nous l’avons vu l’homéopathie ne s’attaque pas à la maladie en soi mais aux symptômes que cette dernière provoque.

Il en sera de même pour l’arrêt du tabac.

La prise d’un traitement homéopathique vous permettra de lutter contre les effets secondaires de l’arrêt du tabac.

Ainsi, il existe plusieurs remèdes homéopathiques que vous pourrez prendre pour diminuer votre stress, lutter contre la sensation de manque, éviter la prise de poids, être plus détendu…

Homéopathie pour arrêter de fumer

Arrêter de fumer par homéopathie c’est donc avant tout être soutenu pendant son arrêt du tabac pour limiter les effets secondaires du sevrage tabagique.

Et ainsi éviter de rechuter.

L’homéopathie est-elle vraiment efficace pour arrêter de fumer ?

Vous me posez une question délicate.

Enfin pas délicate pour moi personnellement, j’ai déjà ma petite idée sur la question…

Non il s’agit d’une question difficile pour l’homéopathie en général.

Il y a en effet une énorme controverse scientifique autour de cette pratique.

Et quasiment depuis sa création.

Alors que certains scientifiques considèrent l’homéopathie comme un mensonge et une absurdité médicale totale, d’autres pensent qu’il s’agit d’une solution de traitement extrêmement efficace.

Comment arrêter de fumer par l'homéopathieA ce jour, aucune étude scientifique d’envergure n’a démontré que l’homéopathie était plus efficace qu’un placebo.

Autrement dit qu’un verre d’eau…

Cependant on peut trouver ici ou là dans la littérature scientifique de petites études qui mettent en avant une amélioration du traitement de certains symptômes par homéopathie dans le cas de certaines maladies, et dans certaines conditions particulières.

Autant vous dire qu’il s’agit d’un sujet qui divise clairement la communauté médicale en deux groupes, les pour et les contre !

Arrêt du tabac par homéopathie : Est-ce que j’ai intérêt à essayer ?

Et bien en réalité tout dépend de vous.

L’homéopathie a dans tous les cas un effet placebo indéniable pour les personnes qui croient en cette médecine.

Donc si vous êtes tenté par l’expérience je vous recommande de foncer, l’homéopathie pourra sûrement vous aider en diminuant les effets secondaires de l’arrêt du tabac.

A l’inverse si vous pensez que cette technique est complètement folle et pas crédible du tout, vous n’allez pas bénéficier de l’effet placebo.

Homéopathie contre le tabacCependant vous ne risquez rien à tenter le coup pour essayer.

Oui car un des principaux avantages de l’homéopathie est que les traitements sont conçus uniquement à base d’ingrédients naturels, plantes et minéraux.

De plus les remèdes sont extrêmement dilués si bien que la concentration en molécule active est beaucoup trop faible pour créer le moindre effet secondaire.

Donc au pire ça ne vous fera rien, mais vous êtes absolument certain de ne courir aucun risque en suivant un traitement homéopathique !

Le deuxième avantage de ce type de soin est qu’il peut se faire en parallèle d’autres traitements anti-tabac.

Par exemple si vous avez actuellement des patchs anti-tabac ou bien que vous suivez des séances d’acupuncture, rien ne vous empêche de prendre vos remèdes homéopathiques en plus.

Vous maximisez vos chances pour enfin parvenir à vaincre votre paquet de clopes ! 🙂

Quels sont les médicaments pour arrêter de fumer par homéopathie ?

Je vous l’ai expliqué plus haut, l’homéopathie vous permet de soigner les symptômes et non pas la maladie en elle-même.

Ainsi, en appliquant ce raisonnement à l’arrêt du tabac, vous allez trouver tout un tas de solutions homéopathies pour traiter les différents effets secondaires de l’arrêt du tabac.

Les traitements homéopathies pour arrêter de fumer :

  • ARGENTUM NITRICUM 9 à 15 H: Permet du lutter contre la nervosité. Parfaitement adapté aux tempéraments stressés et hyperactifs.
  • STAPHYSAGRIA 15 CH: Pour limiter l’irritabilité et la frustration du manque de cigarette.
  • SEDATIF PC: Vous aide à lutter contre les troubles du sommeil.
  • ANACARDIUM ORIENTALE 9H: Redonne de la motivation lors des petits coups de mou pour éviter de replonger.
  • TABACUM 7H: Diminue les nausées et maux de tête provoqués par les premières cigarettes de la journée.
  • GELSEMIUM 9 À 15H: Fait baisser l’angoisse et l’anxiété.
  • LABELIA 4 CH: Pour faire passer une envie soudaine de fumer, à tout moment de la journée.
  • NUX VOMICA 9 à 15H: Pour les personnes stressées qui consomment beaucoup d’excitants (café, thé, alcool, etc).
  • CALADIUM 5H: Remède qui soigne les troubles à long terme du tabac, notamment la perte de mémoire et l’impuissance sexuelle.

Il faut noter que les mentions 7H, 5H, 15CH, etc, correspondent au niveau de dilution du remède.

Il ne s’agit en aucun cas de l’heure à laquelle vous devez prendre les médicaments.

Le « H » provient tout simplement du nom du créateur de l’homéopathie, Samuel Hahnemann.
Vous pourrez également trouver d’autres lettres comme X, C, M, ou K.

Encore une fois il s’agit du niveau de dilution mais le plus simple est de se référer à la notice ou de demander à votre pharmacien pour la posologie.

En général cette dernière est de 3 à 5 granules, matin et soir, par remède.

Evidemment vous pouvez, parmi les différents traitements que je viens de vous présenter, en cumuler plusieurs en fonction des divers symptômes que vous avez.

C’est un peu le but de l’homéopathie si vous avez suivi. 😉homeopathie posologie

Il existe des kits homéopathiques conçus spécialement pour arrêter de fumer que vous pouvez trouver sur internet.

Je ne vous les conseille pas car dans les principes de base de l’homéopathie il y a l’idée fondamentale que chaque individu est différent, et qu’il doit recevoir un traitement unique, ce qui est à l’opposé du kit universel…

Allez plutôt discuter avec votre pharmacien ou avec un médecin homéopathe.

Vous êtes désormais des pros de l’homéopathie et savez tout ce qu’il y a à savoir sur ce sujet !

Je vous conseille sincèrement d’essayer, ça peut vraiment vous aider et dans le pire des cas ça ne vous fera aucun mal, il n’y a pas d’effets secondaires.

Il n’y a donc aucune raison de ne pas tester !

Si vous voulez en finir avec le tabac et arrêter de fumer définitivement, il y a une dernière chose à comprendre...

Il est impératif de savoir quel type de fumeur vous êtes.

La plupart des personnes qui arrêtent de fumer tiennent bon plusieurs jours, puis craquent après quelques semaines et recommencent à fumer.

Pourtant toutes ces personnes étaient vraiment décidées à arrêter, mais alors que s’est-il passé ?

La réponse est toujours la même : Elles n’ont pas choisi la bonne méthode pour arrêter de fumer. Elles n’ont pas suivi une méthode qui leur correspondait personnellement en fonction de leur âge, de leur volonté, de leurs habitudes, de leurs angoisses…

Elles n’ont pas réussi à trouver un moyen simple pour arrêter de fumer, une solution qui leur permette d’arrêter rapidement et sans être rongé par l’envie de fumer au quotidien.

Ne faites pas la même erreur et trouvez la méthode qui sera la plus efficace pour vous :

Pour tout savoir, rien de plus simple : Accédez au questionnaire ci-dessous et laissez-vous guider en choisissant les réponses qui vous correspondent le plus.

Comment dois-je m’y prendre pour arrêter de fumer ?

Votre nouvelle vie sans tabac commence ici…

A votre dernière cigarette,
Axel

solution pour arrêter de fumer
PS : Vous avez aimé cet article ? Partagez-le...
Top