Fumer quand on est heureux : Le piège de la cigarette plaisir…

Fumer quand on est heureux

Vous arrive-t-il de fumer une cigarette quand vous êtes content de vous ?
Quand vous venez de faire quelque chose de difficile…
Ou bien qui vous tracassait depuis longtemps…

Par exemple après avoir fait un gros ménage pendant plusieurs heures.
Après avoir fait une grosse séance facture/paperasse.
Une fois que vous avez fini de réparer votre voiture, ou bien après avoir travaillé dehors.
Bref, on peut citer une tonne d’exemples…

Mais l’idée est toujours la même.

Vous avez envie de fumer quand vous êtes content de vous et que vous avez le sentiment du devoir accompli.

Rassurez-vous, de nombreux fumeurs ont exactement le même problème.

Vous n’êtes pas la seule personne dans cette situation, loin de là. 😉

Il est donc important de mettre ce sujet sur la table et de voir comment perdre ce mauvais réflexe.

Cigarette, plaisir et sentiment de satisfaction

Ce que vous vous dites quand vous venez de terminer une tâche qui vous rebutait ou qui vous angoissait véritablement, c’est souvent :

« Bon, ba moi j’ai bien travaillé, je vais pouvoir me poser un peu et profiter en fumant une cigarette. »

Le problème est que ce raisonnement est vraiment dangereux.
Vous allez comprendre pourquoi tout de suite.

Mais tout d’abord faisons quelques comparaisons :Cigarette et plaisir

Est-ce que vous vous empressez d’aller chez Macdonald pour manger un énorme burger débordant de gras juste après avoir fait du sport ?

Est-ce que vous allez directement faire du shopping, vous acheter des vêtements inutiles ou la toute dernière télé à écran plat quand vous vous apercevez à la fin du mois que vos efforts pour surveiller vos dépenses ont fonctionné, et que vous avez économisé de l’argent ?

Est-ce que vous foncez vous inscrire sur des sites de rencontre juste après avoir rencontré quelqu’un d’intéressant, dans une soirée ou autre, que vous aimeriez bien revoir par la suite ?

NON !

Alors pourquoi avoir envie de fumer une cigarette juste après avoir fini quelque chose ?
Au moment justement où vous êtes apaisé, enchanté, heureux ?

Il n’y a aucune raison d’avoir besoin de quoi que ce soit pour apprécier le fait de vous être donné.
D’avoir bien bossé.
Ou tout simplement d’être content d’avoir accompli telle ou telle tâche.

Premièrement ce n’est pas une nécessité, vous le voyez bien.

Mais surtout le gros danger derrière cette attitude est d’envoyer un très mauvais message à votre cerveau.
Et notamment à votre inconscient.

Pourquoi, de quel message parle-t-on ?

Le message dont je vous parle est celui que vous envoyez sans vous en rendre compte à votre corps et à votre esprit quand vous fumez parce que vous êtes content de vous.
Parce que vous l’avez bien mérité…

J’ai envi de fumer quand je suis content

Inconsciemment il va y avoir dans votre tête un amalgame et une confusion entre deux sensations :

  • Celle de la satisfaction personnelle d’avoir fait quelque chose de difficile ou de repoussant
  • Celle de fumer une cigarette

Quand par exemple vous faites 3 heures de ménage pour tout nettoyer chez vous du sol au plafond.

Une fois le boulot terminé, vous vous sentez bien, content, soulagé d’en avoir fini.
Et surtout vous avez la satisfaction de voir que tout est propre autour de vous.

Cette phase positive, ce moment de relâchement, de plaisir, n’a rien à voir avec le fait de fumer une cigarette ou non.

C’est directement dû à ce que vous venez de faire, et pas simplement au fait de fumer une clope 5 minutes…

Le problème c’est qu’en fumant à ce moment-là, votre cerveau va avoir du mal à faire la différence entre les deux et vous allez directement associer la cigarette au plaisir.

Ce lien entre cigarettes est plaisir et très dangereux car une fois qu’il est en place, vous allez directement rechercher le plaisir à travers la cigarette…

Directement, sans avoir à passer par la case d’accomplissement d’une tâche ou d’une mission que vous aviez à faire.

La cigarette n’est pas une récompenseVoir la cigarette comme ce qu’elle est vraiment, un poison !

Même si vous avez du mal à résister à l’appel du tabac et que la sensation de manque est extrêmement forte, il est important d’avoir un réflexe :

Quand vous fumez une cigarette, il faut toujours garder en tête que ce que vous faites est mal.
Non pas car vous n’avez pas eu la force de tenir bon et de ne pas fumer.

Mais tout simplement car la cigarette vous détruit.

Qu’elle est synonyme de détérioration de votre santé.
De gaspillage d’argent.
De tracas, de manque de confiance en vous.
Etc

Si vous faites cela à chaque fois que vous fumez, que vous avez réellement une pensée négative du tabac, alors vous allez associer la cigarette à quelque chose de négatif.

Et vous allez marteler ce message tellement souvent et tellement fort qu’il sera ensuite beaucoup plus facile de vous détacher de la cigarette.

Vous allez tout simplement passer d’une image de la cigarette-plaisir à celle de la cigarette-dégoût.

Et ce dégoût, ce rejet interne et profond, sera le premier moteur de votre arrêt complet du tabac.
De la perte progressive et totale de l’envie de fumer.

Si vous voulez en finir avec le tabac et arrêter de fumer définitivement, il y a une dernière chose à comprendre...

Il est impératif de savoir quel type de fumeur vous êtes.

La plupart des personnes qui arrêtent de fumer tiennent bon plusieurs jours, puis craquent après quelques semaines et recommencent à fumer.

Pourtant toutes ces personnes étaient vraiment décidées à arrêter, mais alors que s’est-il passé ?

La réponse est toujours la même : Elles n’ont pas choisi la bonne méthode pour arrêter de fumer. Elles n’ont pas suivi une méthode qui leur correspondait personnellement en fonction de leur âge, de leur volonté, de leurs habitudes, de leurs angoisses…

Elles n’ont pas réussi à trouver un moyen simple pour arrêter de fumer, une solution qui leur permette d’arrêter rapidement et sans être rongé par l’envie de fumer au quotidien.

Ne faites pas la même erreur et trouvez la méthode qui sera la plus efficace pour vous :

Pour tout savoir, rien de plus simple : Accédez au questionnaire ci-dessous et laissez-vous guider en choisissant les réponses qui vous correspondent le plus.

Comment dois-je m’y prendre pour arrêter de fumer ?

Votre nouvelle vie sans tabac commence ici…

A votre dernière cigarette,
Axel

solution pour arrêter de fumer
PS : Vous avez aimé cet article ? Partagez-le...
Top