Effets de la nicotine sur l’organisme, le cerveau et la santé

Nicotine effetsEn tant qu’ancien gros fumeur je me suis souvent interrogé sur les effets de la nicotine sur l’organisme.

La nicotine est-elle dangereuse pour la santé ?

Quelles sont les conséquences de la nicotine sur l’organisme ?

La nicotine est-elle réellement responsable de l’addiction au tabac ?

Je me suis énormément renseigné sur le sujet mais j’ai trouvé beaucoup d’informations contradictoires.

Aussi bien sur internet que dans les ouvrages et études scientifiques, on peut lire tout et son contraire, à tel point qu’il devient difficile de démêler le vrai du faux

Si vous aussi vous vous posez de nombreuses questions sur la nicotine, vous êtes tombé au bon endroit !

Je vais tout de suite vous expliquer tout ce qu’il y a à savoir sur cette substance chimique tant controversée.

Qu’est-ce que la nicotine ?

La nicotine, on en entend parler tous les jours.
Et notamment quand on est fumeur.

Entre les patchs à la nicotine pour arrêter de fumer, les liquides de cigarettes électroniques à différentes concentrations et les cigarettes sans nicotine, on ne peut pas passer à côté.

C’est un élément clé de la composition des cigarettes.
(Saviez-vous qu’il y a aussi du cyanure d’hydrogène, un gaz utilisé en 39-45 ? Cliquez sur le lien si vous voulez en savoir plus.)

La nicotine est une molécule chimique de la famille des alcaloïdes.

Quels sont les effets de la nicotineNe prenez pas peur devant ce terme barbare, je ne suis pas là pour vous faire un cours de chimie. 😉

Cela signifie tout simplement que la nicotine contient des atomes d’azote.

Les alcaloïdes sont présents un peu partout dans les organismes vivants tels que les animaux, les plantes, les bactéries et les champignons.

La caféine entre également dans cette catégorie, c’est ce qui explique d’ailleurs un certain nombre de points communs entre la consommation de café et de cigarettes.

La nicotine est un produit chimique naturel, à l’inverse de nombreuses substances chimiques créées artificiellement en laboratoire.

Mais je me doute que c’est son effet sur votre corps qui vous intéresse le plus.

Je vous dévoile tout immédiatement !

Quels sont les effets de la nicotine sur l’organisme ?

Les effets directs de la nicotine sur votre organisme peuvent être très nombreux.

Il est impossible d’en donner une liste exhaustive mais les plus fréquents sont les suivants :

  • Chute de la température cutanée
  • Pâleur
  • Fatigue générale
  • Maux de tête
  • Augmentation de la glycémie
  • Faiblesse musculaire
  • Amélioration de la mémoire
  • Fourmillements
  • Augmentation du métabolisme (libération d’adrénaline)
  • Mydriase (augmentation du calibre des pupilles)
  • Augmentation de la concentration
  • Insomnie
  • Accélération de la respiration (polypnée)
  • Nausées et vomissements
  • Augmentation de la tension
  • Accélération du rythme cardiaque, palpitations
  • Excès de sécrétion de sueur
  • Tremblements
  • Accélération des contractions du tube digestif
  • Inhibition des œstrogènes

Heureusement vous ne ressentez pas tous ces effets à chaque fois que vous fumez une cigarette, ça serait quand même violent… 😉

Cependant, chacun de ces symptômes a déjà été observé par le passé chez certaines personnes à cause de la nicotine.

Effets de la nicotine sur l’organismeLe principal risque que la nicotine entraîne pour l’organisme est l’augmentation de la pression artérielle et du rythme cardiaque.

Ces deux facteurs peuvent être le point de départ de complications cardiovasculaires graves.

Enfin, et c’est spécifique aux femmes, la nicotine freine les œstrogènes, ce qui peut aboutir à une ménopause précoce.

Quels sont les effets de la nicotine sur le cerveau ?

Nous venons de le voir, la nicotine peut avoir de très nombreux effets sur le corps humain.

Mais ce n’est pas tout.

La nicotine est également une molécule qui agit sur le cerveau.
On dit que la nicotine est une substance psychoactive.

Voici ce qu’elle provoque :

  • Plaisir
  • Sensation de détente
  • Anti dépresseur
  • Libération de dopamine
  • Coupe-faim

La nicotine, une fois dans votre cerveau, stimule la création de dopamine et prolonge son effet.

Or la dopamine est une molécule (plus exactement un neurotransmetteur mais passons…) qui déclenche la sensation de plaisir.

On l’appelle parfois la molécule du bonheur, vous comprenez pourquoi.

C’est donc à travers cette libération de dopamine et ce sentiment de bonheur que la nicotine vous donne une sensation agréable et positive quand vous fumez.

Mais cet état est passager, il se dissipe au bout de quelques minutes…
Et vous avez envie de vous griller une nouvelle clope.

C’est comme ça que la nicotine vous rend accro à la cigarette.La dépendance au tabagisme et à la nicotine

Justement, la nicotine est-elle vraiment responsable de la dépendance au tabac ?

Très bonne question !

J’y viens tout de suite. 🙂

Nicotine et dépendance

Je viens de vous l’expliquer, la nicotine joue effectivement un rôle dans l’envie de fumer.

Mais il est faux de dire que la nicotine est la seule et unique responsable de l’addiction à la cigarette.

Le tabagisme se divise en trois formes de dépendances bien distinctes :

La dépendance comportementale

Elle traduit l’effet de pression sociale ou conviviale.

Dans d’autres mots, il y a certaines situations ou vous avez beaucoup plus envie de fumer que d’autres.

Par exemple quand vous prenez un verre en terrasse, quand vous faites une soirée avec vos amis, etc.

Il y a également des habitudes que vous avez prises comme la cigarette avec le café, en rentrant du boulot ou le soir en regardant la télé…

La dépendance psychologique

Cette dépendance correspond à une recherche inconsciente des différents effets psychologiques de la cigarette.

Vous êtes stressé, vous êtes angoissé, vous êtes impatient, …
Vous avez envie de fumer une clope pour faire passer ça et vous calmer.

C’est ce qu’on appelle la dépendance psychologique.

La dépendance physique

que provoque la nicotineC’est la dernière forme de dépendance.
Et également la plus difficile à combattre au début de son arrêt du tabac.

Elle traduit le fait que votre corps réclame sa dose de nicotine.

Quand vous fumez régulièrement, vous avez toujours dans votre organisme une certaine quantité de nicotine, et tout va bien.

Mais dès que vous arrêtez de fumer cette concentration en nicotine va chuter et votre corps va vous envoyer un signal pour vous avertir.

C’est la sensation de manque de nicotine, l’envie de fumer.

Si vous saisissez bien la différence entre ces trois types de dépendance, vous remarquez que la nicotine n’intervient en réalité que dans la dernière.

C’est pourquoi je vous disais que la nicotine seule n’est pas entièrement responsable de votre pulsion tabagique.

En revanche, il est vrai que la nicotine entraîne un besoin physique de fumer auquel il est extrêmement difficile de résister, notamment lors des premières semaines sans cigarettes.

Et ça les industriels du tabac l’ont très bien compris…

Dans les années 50, alors que les dangers du tabac commencent à être découverts et que les recherches s’accélèrent, beaucoup de personnes interrogent les fabricants de cigarettes sur les concentrations en nicotine dans leurs produits.

Ces derniers répondent qu’ils augmentent la dose de nicotine car cela confère un meilleur goût à leurs clopes…

Ils nous prenaient déjà vraiment pour des cons !

Quand on sait maintenant qu’ils ont réalisé des croisements et des sélections sur les variétés de tabac pour obtenir le dosage parfait en nicotine et vous rendre complètement accro à leurs cigarettes, c’est vraiment ridicule.

Les effets de la nicotine

Mais la concentration en nicotine n’est pas le seul facteur sur lequel ils jouent.

Les multinationales du tabac ajoutent des additifs dans les cigarettes, comme l’ammoniac, pour accélérer l’absorption de la nicotine par votre organisme.

Quand on sait que l’ammoniac peut causer la mort et a des conséquences horribles pour la santé, on se dit qu’il n’y a vraiment aucune limite quand il s’agit de faire du fric…

Mais revenons à notre sujet principal, la nicotine, et voyons justement quels sont les risques pour notre santé.

Quels sont les dangers de la nicotine sur la santé ?

La nicotine en soi n’est pas dangereuse pour la santé.

Elle est contenue naturellement dans de nombreux organismes vivants.

Par exemple, aucune étude scientifique n’a démontré un quelconque effet cancérigène de la nicotine, seule.

Et j’insiste volontairement sur ce dernier mot.

La nicotine n’est pas directement dangereuse, mais elle entraîne la dépendance au tabac.

Effet de la nicotine sur le corpsOr le tabagisme a, vous le savez malheureusement, des conséquences désastreuses sur la santé.
Bronchites chroniques, cancers, AVC, …

La nicotine est donc indirectement très nocive pour la santé.

La nicotine est-elle une drogue ?

Après tout ce que je viens de vous dire, et quand on sait à quel point il est difficile de se débarrasser de l’envie de fumer, il est légitime de se poser la question…

Il faut savoir que la nicotine contenue dans la fumée de cigarette ne met que 7 secondes pour arriver à votre cerveau après inhalation.

Cette vitesse de diffusion record signifie que quand vous fumez une cigarette, vous avez immédiatement une très forte dose de nicotine qui arrive dans votre organisme.

Ça n’a rien à voir avec les patchs ou autres substituts nicotiniques dont la transmission de nicotine est lente et progressive.

En ce sens, fumer une cigarette peut littéralement être comparé à un shoot de nicotine.

Beaucoup de scientifiques estiment d’ailleurs que l’intensité de la dépendance à la nicotine est comparable à celle obtenue avec la cocaïne ou l’héroïne.

Oui, ça fait peur…Tabac et nicotine

Si maintenant on ajoute à cela que la nicotine est un poison qui devient mortel au-delà d’une certaine dose.
La nicotine est par exemple utilisée dans de nombreux insecticides…

Tous les ingrédients sont réunis pour dire que la nicotine est bel et bien une drogue.

Risque de surdosage de nicotine

Si vous tentez d’arrêter de fumer en prenant des substituts nicotiniques, il faut faire attention à ne pas trop fumer en parallèle.

Vous auriez dans ce cas deux apports simultanés en nicotine.
D’où le risque de surdosage.

Si jamais ça vous arrive, vous vous en rendrez compte rapidement.

Les symptômes ne sont pas dramatiques mais peuvent être très gênants sur le moment :
Vomissements, nausées, maux de tête, diarrhées et évanouissements.

Il vaut donc mieux faire attention.

De toute façon si vous avez un patch à la nicotine sur l’épaule c’est pour arrêter de fumer, alors autant essayer de s’y tenir et de fumer le moins possible ! 😉



Ce qu’il faut retenir de l’effet de la nicotine

La nicotine en soi n’est pas dangereuse pour la santé, mais elle entraîne le tabagisme qui lui a de très graves conséquences.

Il est donc impératif d’essayer de se libérer de l’addiction à la nicotine pour parvenir à arrêter de fumer.

Je vous l’ai dit, la nicotine est responsable votre dépendance physique.
C’est à cause d’elle que vous avez envie de fumer la plupart du temps.

Cette dépendance physique nous l’avons vu, est très puissante…

En revanche, c’est celle qui est la plus facile à éliminer sur le long terme car elle ne dure que quelques semaines.

Par exemple, si vous arrêtez de fumer aujourd’hui, peut-être que dans un an à l’occasion d’une soirée ou en prenant un apéro avec des amis vous aurez peut-être encore une toute petite envie de fumer.

Mais c’est le contexte qui vous donnera envie, et non pas le manque physique de nicotine.

Il est donc au final beaucoup plus facile de commencer à s’attaquer à cette dépendance physique.

Si vous arrêtez de fumer dès maintenant alors vous allez ressentir une forte envie de fumer dans les jours qui viennent.

Puis au bout de trois semaines votre corps sera complètement purgé de la nicotine et vous n’aurez  plus du tout envie de fumer.
En tout cas beaucoup moins qu’aujourd’hui, c’est certain !

Pensez-y…

Après tout, trois semaines un peu difficiles pour un changement radical dans votre vie.
Pour ne plus fumer du tout.

Trois semaines qu’est-ce que c’est ?nicotine dans l'organisme

Pas grand-chose !
Nous sommes d’accord, alors à vous de jouer, vous avez déjà suffisamment perdu de temps !
D’argent.
Et de santé.

Si vous voulez en finir avec le tabac et arrêter de fumer définitivement, il y a une dernière chose à comprendre...

Il est impératif de savoir quel type de fumeur vous êtes.

La plupart des personnes qui arrêtent de fumer tiennent bon plusieurs jours, puis craquent après quelques semaines et recommencent à fumer.

Pourtant toutes ces personnes étaient vraiment décidées à arrêter, mais alors que s’est-il passé ?

La réponse est toujours la même : Elles n’ont pas choisi la bonne méthode pour arrêter de fumer. Elles n’ont pas suivi une méthode qui leur correspondait personnellement en fonction de leur âge, de leur volonté, de leurs habitudes, de leurs angoisses…

Elles n’ont pas réussi à trouver un moyen simple pour arrêter de fumer, une solution qui leur permette d’arrêter rapidement et sans être rongé par l’envie de fumer au quotidien.

Ne faites pas la même erreur et trouvez la méthode qui sera la plus efficace pour vous :

Pour tout savoir, rien de plus simple : Accédez au questionnaire ci-dessous et laissez-vous guider en choisissant les réponses qui vous correspondent le plus.

Comment dois-je m’y prendre pour arrêter de fumer ?

Votre nouvelle vie sans tabac commence ici…

A votre dernière cigarette,
Axel

PS : Vous avez aimé cet article ? Partagez-le...
Top