Tabagisme passif : Comment réduire les risques pour votre entourage ?

Le Tabagisme PassifLe tabagisme passif correspond à l’exposition des non-fumeurs à la cigarette.
Mais cette définition du tabagisme passif, vous la connaissiez sûrement déjà.

Ce que nous allons voir dans cet article, c’est comment vous pouvez réduire les risques liés au tabagisme passif pour vos proches.

En appliquant les conseils que je vais vous donner, vous allez pouvoir diminuer l’impact de vos cigarettes sur les personnes qui vivent sous votre toit.

La famille est ce que vous avez de plus précieux, il est important de la protéger !

Note: Si vous êtes une future maman, retrouvez le dossier spécial pour arrêter de fumer pendant la grossesse.

Les risques du tabagisme passif

La fumée de cigarette contient plus de 4000 substances toxiques, dont une cinquantaine qui sont cancérogènes.
Monoxyde de carbone, Benzène, Nicotine, Benzanthracène, Goudrons, …

Sacrée recette !
En effet elle ne donne pas très envie.

Si vous vivez seul, le risque engendré par votre consommation de tabac pour les non-fumeurs se résume aux cigarettes que vous fumez à l’extérieur.
Il est donc relativement limité puisque la majorité des lieux publics a interdit la cigarette.

En revanche si vous vivez en famille, à plusieurs dans votre appartement ou votre maison, le tabagisme passif devient un vrai problème.
Un réel danger.

Chez les adultes, le tabagisme passif a pour conséquence l’aggravation des pathologies existantes. De plus, il peut engendrer de nouvelles maladies.
AVC, cancers du poumon, cancers des sinus et ORL, et accidents cardiaques.

A titre d’exemple, des études sur le sujet ont prouvé que le risque de cancer du poumon chez un non-fumeur est accru de 25% si son conjoint est un fumeur régulier.

Des risques sont également connus pour les enfants qui sont exposés à de la fumée secondaire.

Ils peuvent être sujets à des irritations au niveau des yeux, de la gorge et du nez. Ils développent plus fréquemment certaines maladies comme les otites et les rhinopharyngites. Enfin ils ont un risque plus élevé d’infections respiratoires comme les bronchites, les pneumonies, mais également des crises d’asthme.

Il est à noter que l’exposition à la fumée de tabac est particulièrement dangereuse pour les enfants en bas âge et notamment les nourrissons. On constate en effet une probabilité plus forte de diminution du développement pulmonaire ainsi que de mort subite.

Il est donc primordial de prendre des mesures pour essayer de réduire les troubles créés par le tabagisme passif.

Comment limiter l’impact du tabagisme passif sur vos proches ?

J’imagine que vous voudriez pouvoir arrêter de fumer et ne plus faire vivre cet enfer du tabac à votre entourage.

Cependant malgré tout l’amour que vous leur portez, vous n’y arrivez pas.
L’addiction au tabac est trop forte.

Ne vous inquiétez pas, c’est le cas d’un très grand nombre de personnes.
Des milliers de fumeurs sont comme vous.

Je vais donc vous donner des conseils pour diminuer l’exposition de vos proches à la fumée de vos cigarettes.

Fumer à l’extérieur

Cela paraît évident mais beaucoup sont encore réticents à le faire. L’hiver n’arrange en général pas les choses…

De nombreux fumeurs se cachent derrière des prétextes : J’ai froid à l’extérieur, je dois enfiler mes chaussures, je n’ai pas de balcon.

Tout cela n’est qu’une question de volonté, il ne tient qu’à vous de protéger la santé de votre famille.
Rappelez-vous-en.

Si vous le faites ce n’est pas une contrainte que vous vous rajoutez, c’est une chance de voir vivre en meilleure santé ceux qui vous entourent au quotidien.

Alors oui si vous avez un balcon ou un jardin cela est matériellement plus simple de fumer à l’extérieur. Mais même si vous vivez en appartement, prenez pour habitude de fumer à la fenêtre.

Aérer régulièrement

Je vous l’avais déjà recommandé dans un précédent article pour éliminer les odeurs de tabac froid qui stagnent chez vous.

Une bonne aération de son intérieur permet également de renouveler l’air de votre habitation et donc d’éliminer la fumée emprisonnée dans vos pièces.

Tabagisme et cancer

Même si elle n’est pas visible directement à l’œil nu, une concentration faible de fumée, diluée dans vos pièces, est toujours présente plusieurs heures après que vous ayez fumé une clope.

Prenez l’habitude d’aérer, de renouveler votre air.

Penser à fermer les portes des chambres

Respirer de la fumée de cigarette à son insu est déjà désagréable en pleine journée.
Je vous laisse imaginer ce qu’il en est pendant votre sommeil.

Et pourtant c’est ce qui arrive quand vous laissez les portes de chambres ouvertes…

Les émanations de cigarette se moquent de votre intimité et vont se propager dans toutes les pièces de votre maison.

Veillez donc à fermer systématiquement les chambres, et encore plus si ce sont des chambres d’enfants, pour éviter que la fumée ne s’y dépose.

Cette technique est très simple à mettre en place, il s’agit juste d’un bon réflexe à prendre.

Inviter les personnes qui viennent chez vous à ne pas fumer à l’intérieur

Cette initiative est quelque part la plus difficile car elle ne dépend pas que de vous. Autant vous pouvez choisir de votre propre chef de fumer à l’extérieur, autant vous pouvez avoir une certaine réserve, timidité ou gêne à le demander à vos convives.

N’ayez pas peur de leur en parler et de leur demander.
Si vous leur expliquez les raisons, ils comprendront votre démarche et seront heureux de pouvoir vous accompagner dans cette bonne direction.

Si vos amis ont l’habitude de fumer chez vous, cela va peut-être les surprendre la première fois que vous leur demanderez, mais par la suite ils en prendront l’habitude et cela deviendra normal pour eux.

Le tabagisme passif comme source de motivation

Après vous avoir fait peut-être un peu peur sur les différents risques et dangers du tabagisme passif, je vais vous expliquer pourquoi il est très important de prendre conscience de ce phénomène.
Et pourquoi cela peut vous aider.

Vous êtes peut-être en ce moment en train d’arrêter de fumer, ou d’essayer de le faire.
Vous savez comme cela est difficile.

Il est très important quand on commence un sevrage tabagique de faire un vrai travail sur soi. De savoir ce qui nous motive afin de bâtir les fondations d’un arrêt durable du tabac.

Si vous prenez conscience du danger que vous imposez à vos proches en fumant, alors vous aurez une motivation supplémentaire d’arrêter.
Et d’arrêter au plus vite.

tabagisme passif définitionJe tiens à partager avec vous les résultats d’une étude parue dans la revue spécialisée Pediatrics.

Si vous avez des enfants et que vous êtes fumeur, vos enfants ont trois fois plus de risque de devenir fumeur à leur tour.

En effet, en plus des conséquences directes du tabagisme passif sur la santé que nous avons évoquées au début, l’observation par un enfant du tabagisme de ses parents va créer un terreau favorisant l’acceptation du tabac.

Les enfants reproduisent les faits et gestes de leurs parents, c’est un mécanisme d’apprentissage.

En continuant à fumer devant eux vous prenez la responsabilité d’augmenter la probabilité qu’ils deviennent fumeurs à leur tour.

Et j’imagine que vous ne leur souhaitez pas, connaissant mieux que personne la difficulté de se détacher de la nicotine et du tabac.

Quand on prend conscience de tout cela, peut-on encore chercher une meilleure motivation pour arrêter de fumer ?

Si vous voulez en finir avec le tabac et arrêter de fumer définitivement, il y a une dernière chose à comprendre...

Il est impératif de savoir quel type de fumeur vous êtes.

La plupart des personnes qui arrêtent de fumer tiennent bon plusieurs jours, puis craquent après quelques semaines et recommencent à fumer.

Pourtant toutes ces personnes étaient vraiment décidées à arrêter, mais alors que s’est-il passé ?

La réponse est toujours la même : Elles n’ont pas choisi la bonne méthode pour arrêter de fumer. Elles n’ont pas suivi une méthode qui leur correspondait personnellement en fonction de leur âge, de leur volonté, de leurs habitudes, de leurs angoisses…

Elles n’ont pas réussi à trouver un moyen simple pour arrêter de fumer, une solution qui leur permette d’arrêter rapidement et sans être rongé par l’envie de fumer au quotidien.

Ne faites pas la même erreur et trouvez la méthode qui sera la plus efficace pour vous :

Pour tout savoir, rien de plus simple : Accédez au questionnaire ci-dessous et laissez-vous guider en choisissant les réponses qui vous correspondent le plus.

Comment dois-je m’y prendre pour arrêter de fumer ?

Votre nouvelle vie sans tabac commence ici…

A votre dernière cigarette,
Axel

solution pour arrêter de fumer
PS : Vous avez aimé cet article ? Partagez-le...
Top