La vie sans tabac : votre premier pas pour devenir libre

la vie sans tabacÊtes-vous heureux ?

Cette question simple devrait vous préoccuper tous les jours.

Le problème, c’est qu’à force d’être plongé dans les soucis et les tracas du quotidien, on en oublie l’essentiel.

On perd de vue l’idée principale que la vie ne vaut le coup d’être vécue que si l’on vit bien.

En d’autres mots seulement si l’on ressent du bonheur…

Mais concrètement le bonheur qu’est-ce que c’est ?

Beaucoup de chercheurs, sociologues, psychologues, etc, se sont penchés sur la question.

De nombreuses théories sont apparues et il y en a une qui est communément admise pour expliquer tout ça.

Vous connaissez la pyramide de Maslow ?

Non, il ne s’agit pas d’un moment mortuaire abritant un illustre pharaon égyptien…

La pyramide de Maslow a été présentée par le psychologue du même nom dans les années 1940.

Elle est une représentation hiérarchisée des besoins de l’être humain.

tabac et libertéConcrètement, comment s’interprète-t-elle ?

Elle est constituée de différentes étapes successives qui permettent d’aboutir à ce qu’on appelle familièrement le bonheur.

La première correspond aux besoins primaires (faim, soif, sexualité, sommeil, …).

Puis arrivent successivement les besoins de sécurité, d’amour et d’estime de soi.

Si on a la chance de valider tous ses paliers alors on atteint le sommet de la pyramide.
Et on nage dans le bonheur !

Bien que je sois en partie d’accord avec cette théorie, je pense qu’il manque un point essentiel.

Ou du moins que le bonheur est une recette qui peut être obtenue avec beaucoup moins d’ingrédients.

Mais pas n’importe lesquels.

Je pense que pour être heureux il faut avant tout être libre
Mais malheureusement quand on réfléchit à notre condition, à notre histoire et à notre vie quotidienne, on se rend vite compte que la liberté est assez rare.

Trop de personnes nous privent de notre liberté

La liberté c’est la capacité de faire ses choix, en fonction de ce qui nous plaît, de ce dont on a envie.

Mais malheureusement dans beaucoup de situations nous n’avons pas la chance de pouvoir choisir.

Avez-vous le choix de travailler ?
Avez-vous le choix de changer de maison ou de partir vivre dans un autre pays ?
Avez-vous le choix de changer de vie du jour au lendemain ?
Avez-vous le choix de faire du business sans crouler sous les paperasses et les impôts ?

Les plus utopistes pourront dire que oui, mais ce n’est pas le cas.

Trop de contraintes extérieures pèsent sur vous et vous empêchent d’agir en fonction de vos propres désirs.

La première est évidemment financière…

Il est très difficile d’envisager quoi que ce soit de nouveau ou de différent quand il faut tous les jours se battre pour un salaire de misère.
Quand il faut bosser 10h par jour pour une paye ridicule.
Quand il faut mendier à son banquier pour avoir un prêt.
Quand il faut attendre 15 jours pour avoir une réunion avec son chef pour oser lui demander une hausse de salaire.

Les exemples ne manquent pas, je pense que vous serez d’accord avec moi.

Ensuite viennent toutes les réglementations imposées par l’état

Le pays dans lequel vous vivez a établi des lois qui sont censées vous aider, vous protéger et vous permettre de vivre au mieux.

Ça c’est l’idée de base, mais dans les faits les lois sont bien plus souvent des chaînes qui vous enferment et vous compliquent la vie.

Vous devez toujours remplir des tonnes de papiers pour tout.
Vous recevez systématiquement des amendes ou des impôts.
Vous n’êtes pas libre de construire la maison que vous voulez si vous êtes proches de telle ou telle zone touristique, historique, inondable, dangereuse, etc.

Là encore, je n’aurai pas le temps d’être exhaustif !

Enfin il y a la société dans son ensemble qui essaye de vous modeler

Bienséance, politiquement correct, droits de l’Homme, principe de précaution, surveillance …

Autant de concepts qui au fil du temps vous poussent à réfléchir minutieusement avant de faire quoi que ce soit.

Avant de faire ceci ou cela…
Avant de dire que vous pensez ça …
Avant de vous habiller de telle ou telle manière…

Vous êtes sans vous en rendre compte tenu à la mesure pour tout et n’importe quoi.

Le seul mot d’ordre : ne pas faire de vagues !libre sans tabac

Ce qui en découle est une forme d’autocensure, qui vous inhibe dans vos goûts, dans vos désirs et vos envies.

Je suis complètement d’accord, mais quel est le lien avec la vie sans tabac ?

Je vous remercie de votre question, je ne pouvais pas espérer une meilleure transition. 😉

Ce qu’il faut retenir de ce que je viens de vous dire c’est qu’il y a déjà dans votre vie tout un tas de contraintes extérieures qui vous privent de vos libertés fondamentales.

Or le tabagisme est également quelque chose qui accentue ce problème.

Oui car quand vous fumez, vous ne le faites pas par envie, mais par besoin.
C’est tout le principe de l’addiction.

Vous ne réussissez pas à vous en détacher même si vous en avez envie.

L’addiction au tabac est donc une autre forme de privation de liberté.

Elle vous prive de votre santé, de votre forme, de votre jeunesse.
Elle vous prive de l’argent que vous dépensez chaque semaine dans vos cigarettes.
Elle vous prive de la satisfaction de vos proches qui souhaitent que vous arrêtiez de fumer au plus vite.

Mais le tabagisme, c’est peut-être, parmi toutes les chaînes qui vous emprisonnent, la plus vicieuse de toutes.

Car la cigarette personne ne vous l’a imposée.

Personne ne vous a mis le couteau sous la gorge pour que vous fumiez un paquet par jour.
Les copains/copines vous ont peut-être un peu poussés plus jeunes mais aujourd’hui ils ne vont pas venir vous engueuler si vous arrêtez la clope.

Bref vous comprenez l’idée, le tabac est une perte de liberté que vous vous imposez tout seul.

C’est donc un comble, il faut vraiment que vous vous en rendiez compte.

La vie est déjà pleine de contraintes, de choix imposés, de personnes qui vous disent ce qu’il faut faire et comment le faire…

Inutile de vous y mettre à votre tour !

Ne continuez pas dans le cercle vicieux en vous créant vous-même des problèmes dont vous pourriez vous passer.

J’espère vraiment que vous allez comprendre cette idée fondamentale :

Arrêter de fumer c’est avant tout retrouver votre liberté.

vie sans cigarettesC’est le premier pas d’une prise de conscience, d’un processus plus général de changement qui vous permettra de découvrir une nouvelle vie.

De changer votre manière de réfléchir pour vous construire un monde qui vous convient, qui vous plaît et dans lequel vous êtes heureux.

Rappelez-vous de ça la prochaine fois que vous aurez un petit coup de mou dans votre arrêt du tabac.

Il n’y a pas de meilleure source de motivation.

La vie sans tabac est le point de départ pour réussir à être heureux !

Si vous voulez en finir avec le tabac et arrêter de fumer définitivement, il y a une dernière chose à comprendre...

Il est impératif de savoir quel type de fumeur vous êtes.

La plupart des personnes qui arrêtent de fumer tiennent bon plusieurs jours, puis craquent après quelques semaines et recommencent à fumer.

Pourtant toutes ces personnes étaient vraiment décidées à arrêter, mais alors que s’est-il passé ?

La réponse est toujours la même : Elles n’ont pas choisi la bonne méthode pour arrêter de fumer. Elles n’ont pas suivi une méthode qui leur correspondait personnellement en fonction de leur âge, de leur volonté, de leurs habitudes, de leurs angoisses…

Elles n’ont pas réussi à trouver un moyen simple pour arrêter de fumer, une solution qui leur permette d’arrêter rapidement et sans être rongé par l’envie de fumer au quotidien.

Ne faites pas la même erreur et trouvez la méthode qui sera la plus efficace pour vous :

Pour tout savoir, rien de plus simple : Accédez au questionnaire ci-dessous et laissez-vous guider en choisissant les réponses qui vous correspondent le plus.

Comment dois-je m’y prendre pour arrêter de fumer ?

Votre nouvelle vie sans tabac commence ici…

A votre dernière cigarette,
Axel

solution pour arrêter de fumer
PS : Vous avez aimé cet article ? Partagez-le...
Top