Je veux arrêter de fumer mais je n’ose pas en parler à mes proches

Comment vont-ils me juger ?tabac je veux arrêter

Que se passera-t-il si je n’arrive pas à arrêter de fumer ?

Peut-être qu’à l’heure où vous lisez ces quelques lignes vous souhaitez arrêter la cigarette, mais vous n’osez pas en parler à votre entourage.
A votre famille.
A vos amis.

Vous vous posez des questions sur leurs réactions, immédiates et dans le futur.

Vous avez peut-être peur qu’ils vous jugent, vous craignez de ne pas être assez fort pour ce défi immense qu’est le sevrage tabagique.

En fait vous avez peur de les décevoir, car toutes ces personnes comptent pour vous

Ce problème est récurrent et chaque fumeur qui a pris la décision de cesser de fumer est passé par là.
Par cette angoisse.

Nous allons répondre à cette question et voir comment aborder le début de son arrêt du tabac avec ses proches.

 

Je voudrais arrêter de fumer mais j’ai peur de ne pas y arriver…

La peur de l’échec est la première raison qui pousse à se cacher.
A ne pas annoncer sa décision.

L’échec est difficile personnellement, mais il est encore plus dur lorsqu’il est révélé publiquement.

Peut-être imaginez-vous déjà les phrases, les pensées et les réactions de votre famille apprenant qu’après un mois de résistance vous avez craqué et que vous vous êtes remis à fumer…

« Je te l’avais bien dit que tu n’y arriverais pas »je voudrais arreter de fumer
« tu n’as pas de mental »
« Quel manque de volonté, de caractère »

Ces phrases si vous les entendez déjà au fond de votre tête c’est que cette peur est présente en vous, inconsciemment.

Et cela est tout à fait normal, car vous ne voulez pas trahir vos proches, leur confiance et l’espoir que vous avez suscité chez eux.
Personne ne le veut…

Vous souhaitez que votre entourage soit fier de vous, qu’il vous félicite de ce que vous avez accompli.

Cette situation est très classique en amont de votre sevrage.
Nous allons voir comment régler ce problème.

 

Le soutien des proches, une des clés du sevrage tabagique

Votre famille ainsi que votre entourage immédiat sont très importants dans votre combat contre la cigarette.

Vos proches représentent une énorme source d’énergie et de motivation.

Ils sont votre dernier rempart lorsque vous avez un moment de faiblesse et que vous êtes à deux doigts de craquer.
Il est donc indispensable de comprendre comment tirer profit au maximum de cette force.

je veux arreter seul

Cesser de fumer définitivement est très difficile et demande énormément de courage, de mental, de volonté.

Il s’agit d’une lutte quotidienne où il faut savoir garder le cap et être vigilent à tout moment.

Les journées sont pleines de pièges et certaines situations deviennent de véritables supplices qui n’aboutissent qu’à une seule idée : vous donner envie de fumer.

L’arrêt du tabac est donc avant toute chose une question de motivation.

Profitez de vos proches et de leur soutien lorsque vous avez des moments de déprime.
Des petits coups de mou.
Lorsque vous sentez que vous pourriez faillir.

Une simple discussion, un simple appel ou un texto d’un ami, d’un enfant ou d’un conjoint peut vous remotiver pour le reste de la journée.
Ce qui vous évitera de replonger

N’hésitez donc pas et profitez de ce soutien pour vous aider dans vos difficultés quotidiennes.

 

L’erreur à ne pas commettre

Il y a cependant un élément très important à comprendre.
Une idée qu’il faut bien garder en tête.

La confiance de vos proches, aussi forte et protectrice soit-elle, reste fragile.
Elle n’est pas éternelle.

Votre entourage ne vous accordera pas systématiquement son soutien si vous trichez.

Si vous ne jouez pas le jeu.je veux arreter de fumer et j'arrive pas
Si vous n’êtes pas honnête.

Il ne faut donc surtout pas tomber dans le piège du mensonge.

S’il vous arrive de replonger une journée, une semaine …
Si vous fumez ne serait-ce qu’une cigarette lors d’un moment d’égarement, vous devez en parlez à ceux qui vous ont fait confiance.

Si vous leur cachez, vous vous exposez à deux risques principaux :

  • Vivre avec un remords, un sentiment de culpabilité
  • Perdre le soutien de ceux qui ont cru en vous

Il est donc impératif de jouer cartes sur table, d’adopter une attitude complètement transparente et honnête avec ceux qui vous épaulent.

 

Ne vous rajoutez pas de pression supplémentaire

Toute la question est donc ici :
Comment informer mes proches de ma volonté d’arrêter de fumer sans me rajouter une pression supplémentaire et sans avoir peur de leur réaction en cas d’échec ?

La meilleure des solutions est comme souvent le dialogue, la compréhension de l’autre et l’écoute mutuelle.

Voici le plan à suivre :

a)    Point de départ

Pour initier une relation seine et de confiance il est important de partir sur de bonnes bases.

Parlez à votre entourage de votre projet contre le tabac.
De vos principaux objectifs (réduction, arrêt, dates…).

Présentez-leur vos motivations et les raisons de votre choix.
Exprimez-leur vos doutes, vos peurs et vos angoisses.

Ce dernier point est très important car en partageant ces éléments avec eux ils pourront plus facilement comprendre vos difficultés et feront preuve d’une plus grande empathie.

b)    Ralliez-les à votre combat

Il est important de leur faire comprendre qu’ils ont une place très importante dans votre cœur, et que par conséquent ils vont jouer un rôle clé dans votre sevrage tabagique.

Expliquez-leur pourquoi il sera plus facile pour vous d’arrêter sereinement avec leur soutien.
En éliminant la peur, l’angoisse qu’ils puissent vous juger.

Enfin essayez de voir avec eux comment ils pourraient vous aider concrètement et au quotidien (par exemple : qu’ils soient plus tolérants lorsque vous allez être à fleur de peau, qu’ils ne vous stressent pas inutilement, qu’ils essayent de prendre soin de vous, qu’ils soient plus patients, etc).

c)    Faites-leur part régulièrement de votre réussite

A partir du moment où vous avez réussi à les faire adhérer à votre projet et que vous savez qu’ils vont vous soutenir, il est important de leur présenter régulièrement votre situation, où vous en êtes ainsi que vos réussites :
– Votre première semaine sans tabac
– L’heure de votre première cigarette du matin si vous l’avez nettement repoussée
– De combien vous avez réduit

Je veux arreter de fumer

Toutes ces petites victoires au quotidien vont avoir un effet doublement positif.

Premièrement vos proches vont être fiers de vous et vont continuer à vous soutenir encore plus.
En conséquence de cela votre motivation va se renforcer de jour en jour.

Toute l’idée est d’amorcer une dynamique positive de succès.

Vous savez donc maintenant comment aborder ce sujet avec les personnes qui comptent pour vous.
Ne passez pas à côté de cette opportunité et suivez les étapes que je vous ai présentées.

Si vous voulez en finir avec le tabac et arrêter de fumer définitivement, il y a une dernière chose à comprendre...

Il est impératif de savoir quel type de fumeur vous êtes.

La plupart des personnes qui arrêtent de fumer tiennent bon plusieurs jours, puis craquent après quelques semaines et recommencent à fumer.

Pourtant toutes ces personnes étaient vraiment décidées à arrêter, mais alors que s’est-il passé ?

La réponse est toujours la même : Elles n’ont pas choisi la bonne méthode pour arrêter de fumer. Elles n’ont pas suivi une méthode qui leur correspondait personnellement en fonction de leur âge, de leur volonté, de leurs habitudes, de leurs angoisses…

Elles n’ont pas réussi à trouver un moyen simple pour arrêter de fumer, une solution qui leur permette d’arrêter rapidement et sans être rongé par l’envie de fumer au quotidien.

Ne faites pas la même erreur et trouvez la méthode qui sera la plus efficace pour vous :

Pour tout savoir, rien de plus simple : Accédez au questionnaire ci-dessous et laissez-vous guider en choisissant les réponses qui vous correspondent le plus.

Comment dois-je m’y prendre pour arrêter de fumer ?

Votre nouvelle vie sans tabac commence ici…

A votre dernière cigarette,
Axel

PS : Vous avez aimé cet article ? Partagez-le...
Top