Il faut arrêter de se trouver de fausses excuses bidons !!

Aujourd’hui je voudrais pousser mon coup de gueule contre toutes ces personnes qui racontent n’importe quoi et se mentent à elle-même !

tabac on arrête de se trouver des excuses

Je vous explique tout cela immédiatement :

Hier j’étais invité chez des amis pour une petite soirée, un samedi soir somme toute assez classique…

L’ambiance est à la fête, tout se passe bien, les convives sont heureux d’être là, de rigoler et de s’amuser ensemble. La nouvelle année démarre de la meilleure des manières.

Au fil du temps, des différentes musiques de fond qui se succèdent et des débats plus ou moins enflammés qui ont lieu un peu partout dans ce grand appartement, je me retrouve à discuter avec une femme de différents sujets qui nous concernent tous les deux, puis nous en arrivons à parler de l’arrêt du tabac.

Cela n’a pas été difficile étant donné qu’elle était justement en train de s’en allumer une…

Déformation professionnelle, je commence à l’interroger sur son tabagisme, ses motivations, son ressenti sur sa situation de fumeuse.

J’essaye de la comprendre, de voir comment elle réagit, comment est construit son raisonnement afin de poursuivre mon plaidoyer contre le tabac.

J’étais bien décidé à la convaincre et à la motiver à arrêter de fumer.

Mais alors que la plupart des personnes sont en général convaincues que le tabac représente une addiction, une prison qui les enferme et dont ils voudraient se libérer.
Alors que nous sommes en début d’année et que la plupart des personnes n’ont qu’un seul mot à la bouche, « les bonnes résolutions ».
Alors que partout et à longueur de journée je côtoie des personnes qui veulent arrêter de fumer.

Là je me retrouve en fasse d’un spécimen rare : la personne qui tente de vous démontrer qu’elle n’a aucun intérêt à arrêter de fumer.

Il s’agit d’une espèce rare mais persistante, tenace, et qui croit dur comme fer dans son combat à contre-courant.
Un croisement original qu’aurait pu engendrer la rencontre d’une mère climatosceptique et d’un père lobbyiste pour un fabricant de tabac.

Et oui, ce soir-là, je l’avais juste en face de moi.

 

Arrêter de nier l’évidence…

L’histoire commence ici, alors que nous nous écoutons réciproquement et que je me lance en lui disant qu’arrêter de fumer était certainement…

Pas le temps de finir ma phrase que je me prends un retour fracassant :

« Mais pourquoi est-ce que j’arrêterais de fumer ? Dis-moi ce que j’ai à y gagner, rien ! »

Forcément un peu surpris, je reste calme et pédagogue en lui répondant directement qu’elle économiserait son argent et arrêterait de se détruire la santé, en plus de la reconnaissance de ses proches, etc.

Bon elle a quand même reconnu que oui, si elle ne donnait plus 8€ chaque jour à son buraliste, elle serait contente.

Mais ne pouvant en rester là, sur un point positif et un début de raisonnement logique l’amenant peut-être à envisager le sevrage tabagique, elle me dit :

« Tu sais Axel, pour ce qui est de la santé, je ne vois pas pourquoi je me préoccuperais du cancer que je vais peut-être avoir dans 50 ans alors que tous les jours je peux tomber dans un escalier et me tuer sur le coup ! »
Comme si cela était logique.
Comme si la comparaison était fondée.
Comme s’il s’agissait d’un raisonnement évident !

J’ai préféré répondre de manière légère et avec le sourire, en lui disant qu’elle oubliait quand même une petite chose dans sa démonstration.

Théoriquement, elle peut en effet chaque jour de sa vie trébucher, rater une marche et par le plus grand des malheurs y rester… Mais cela est quand même extrêmement improbable, à combien d’entre nous est-ce vraiment arrivé ?

A l’inverse, je lui rappelle que si elle continue à ce rythme pendant 10, 20 ou 30 ans, à l’arrivée elle est quasiment sûre et certaine d’avoir des problèmes de santé graves, dans 100% des cas…

Elle a au final concédé que j’avais raison, puis nous avons enchainé sur d’autres sujets…

 

Affronter ses problèmes plutôt que de les esquiver

J’ai trouvé cet échange vraiment instructif et enrichissant.

Alors que les gens ont la vérité inscrite en gros et en rouge sous les yeux, ils feignent de ne pas la voir.

Ils réussissent à s’inventer des raisons improbables (dont ils sont conscients qu’elles sont bidons) afin de s’auto-convaincre qu’ils sont sur la bonne voie.

Je pense qu’il s’agit du meilleur moyen de fuir ses problèmes, d’esquiver la réalité, et faire comme l’autruche pour au final ne jamais prendre ses soucis à bras le corps et les affronter une bonne fois pour toutes.

arrêter de fumer volonté

Il faut prendre conscience que cela existe et ne pas tomber dans ce piège.
Il faut éviter cette attitude et comprendre que vous êtes véritablement acteur de votre vie.

Vous êtes libre de vos choix, il n’y a pas de fatalité dans le tabagisme….

 

Mettre autant d’énergie à arrêter de fumer qu’à se convaincre que cela est impossible

En éliminant de votre esprit toutes ces théories douteuses, ces raisonnements de comptoir, vous allez vous libérer de cette énergie négative qui vous empêche d’avancer.

Pour finir sur cette rencontre que j’ai faite, j’ai trouvé que la personne avait une forte énergie en elle et une réelle force dans la défense de son point de vue.

J’étais donc ravi de l’avoir faite plier à la fin du débat car je me suis dit que si elle changeait d’état d’esprit et qu’elle mettait toute la force et l’énergie qu’elle avait pour arrêter de fumer, plutôt que de se convaincre que cela ne servait à rien, elle y arriverait sans aucun doute.

Cette histoire vous montre à quel point l’état d’esprit est important.
A quel point le mental est puissant et peut prendre l’ascendant.

Alors si jamais vous vous dites parfois que vous n’y arriverez jamais et que c’est un combat perdu d’avance, n’abandonnez pas, accrochez-vous et faites-vous confiance !

Si vous êtes vraiment décidé et préparé mentalement, rien ne pourra vous arrêter.

Si vous voulez en finir avec le tabac et arrêter de fumer définitivement, il y a une dernière chose à comprendre...

Il est impératif de savoir quel type de fumeur vous êtes.

La plupart des personnes qui arrêtent de fumer tiennent bon plusieurs jours, puis craquent après quelques semaines et recommencent à fumer.

Pourtant toutes ces personnes étaient vraiment décidées à arrêter, mais alors que s’est-il passé ?

La réponse est toujours la même : Elles n’ont pas choisi la bonne méthode pour arrêter de fumer. Elles n’ont pas suivi une méthode qui leur correspondait personnellement en fonction de leur âge, de leur volonté, de leurs habitudes, de leurs angoisses…

Elles n’ont pas réussi à trouver un moyen simple pour arrêter de fumer, une solution qui leur permette d’arrêter rapidement et sans être rongé par l’envie de fumer au quotidien.

Ne faites pas la même erreur et trouvez la méthode qui sera la plus efficace pour vous :

Pour tout savoir, rien de plus simple : Accédez au questionnaire ci-dessous et laissez-vous guider en choisissant les réponses qui vous correspondent le plus.

Comment dois-je m’y prendre pour arrêter de fumer ?

Votre nouvelle vie sans tabac commence ici…

A votre dernière cigarette,
Axel

solution pour arrêter de fumer
PS : Vous avez aimé cet article ? Partagez-le...
Top