Arrêter de fumer sans rien : la vérité enfin révélée

Arrêter de fumer sans rien est-il possible selon vous ?

Doit-on forcément ingurgiter des dizaines de médicaments ou aller voir des spécialistes (charlatans) qui vous tirent les cartes ou vous hypnotisent pour arrêter de fumer ?

arrêter de fumer sans rien

NON !

Non, non et non, ne tombez pas dans ce piège !

L’arrêt du tabac est principalement une question de motivation.

Il s’agit d’une habitude que vous avez.
Celle de fumer.

Il ne tient donc qu’à vous de la changer.

Vous croyez peut-être que je dis ça comme si c’était facile ?

Evidemment je sais très bien qu’arrêter de fumer est extrêmement difficile.

Mais malgré cette difficulté ce n’est pas un médicament ou un inconnu qui va pouvoir vous aider et vous sortir de cette addiction.

Et oui, vous pouvez prendre un médicament pour vous soulager momentanément.
Mais il faudra bien l’arrêter un jour, et là vous serez tout seul.

Seul face à vos envies de fumer et sans aucun médicament !
Alors autant commencer tout de suite à arrêter de fumer sans rien.

Et ce raisonnement est le même pour les hypnotiseurs, addictologues et autres spécialistes…

Avez-vous réellement besoin de voir ces personnes pour apprendre quelque chose sur vous ?
Pour savoir à quels moments de la journée vous avez le plus envie de fumer ?
Pour savoir combien vous en chiez à résister à la cigarette.
Pour savoir que fumer c’est mal et que vous devriez arrêter.

Mais au final, qui est la personne qui vous connaît le mieux ?
Qui sait mieux que personne vos peurs, vos envies, vos angoisses.

Et bien je vous le donne en mille, cette personne c’est vous !

Faites-vous confiance et vous pourrez arrêter de fumer sans rien ni personne !

Peut-être qu’au moment où vous lisez ces quelques lignes vous ne comprenez pas.
Vous vous dites que c’est impossible d’arrêter de fumer sans rien et tout seul.

Tout simplement car vous avez déjà testé et que ça n’a pas marché…

Est-ce que c’est bien le cas ?

arreter de fumer sans medicamentsEst-ce que vous avez déjà arrêté de fumer par vous-même pendant une période en vous disant que la clope c’était fini ?

Mais au final vous n’avez pas tenu et au bout de quelque temps vous avez recommencé à fumer ?

Je vois…

J’ai connu cette situation moi aussi.

Et avec le recul, maintenant que je ne fume plus, je peux vous dire la vérité.

La vérité c’est que vous aviez très peu de chance de réussir comme cela.

Mais pourquoi ?

Et bien tout simplement parce que c’est un fait !

Moins de 5% des personnes qui arrêtent de fumer sans rien, naturellement et toutes seules, réussissent leur sevrage tabagique comme ça.

Ce n’est donc pas de votre faute si vous n’avez pas tenu.
Si vous avez recommencé à fumer.

Vous n’êtes en aucun cas moins bon ou moins fort que les autres…
Vous êtes exactement pareil.

Confronté aux mêmes difficultés, aux mêmes épreuves, vous réagissez de la même manière.

J’imagine que vous vous dites :
Oui d’accord je veux bien mais pourquoi certains arrivent à arrêter de fumer sans rien ?
Alors que moi non…

Et bien tout simplement car les personnes qui réussissent à arrêter de fumer sans rien n’ont pas les mêmes méthodes que vous.

Elles n’envisagent pas l’arrêt du tabac de la même manière.

Elles ont une philosophie complètement différente de la vôtre.

Nous allons voir ensemble ce qui fait cette différence.

Arrêter de fumer sans rien ni personne c’est possible !

La première des choses à comprendre est la suivante.

Peu importe ce que vous faites dans votre vie, ce que vous voulez accomplir ou les projets que vous vous lancez, et il faut être absolument convaincu que ça va marcher !

Or jusqu’à présent vous doutiez de vous.

Vous ne pensiez pas être capable de réussir à arrêter de fumer tout seul.

Et bien vous vous trompez !
Vous en êtes complètement capable.

Vous êtes comme tout le monde, vous avez deux bras, deux jambes.
Vous n’êtes pas bête et vous avez la volonté d’arrêter de fumer définitivement.

Alors tous les ingrédients sont réunis pour que vous puissiez enfin arrêter.

Croyez-moi.
Croyez en vous !

Pas besoin de médicament pour arrêter de fumer

Depuis que vous êtes jeune, vous avez le réflexe de prendre des médicaments quand vous êtes malade.

Alors quand on vous dit qu’il faut prendre des médicaments pour arrêter de fumer, vous trouvez ça logique.

Mais réfléchissez deux minutes :Arrêt du tabac sans substitut

Est-ce que je fume parce que je suis malade ?
Ou bien tout simplement parce que je me suis mis à fumer à un moment de ma vie et que j’ai gardé cette habitude ?

Vous comprenez l’idée…

Le tabagisme n’est pas une maladie en soi.

C’est simplement une mauvaise habitude, ancrée profondément en vous et dont il va falloir vous détacher.

Mais ce n’est pas un médicament qui va vous faire arrêter la clope.

Jamais vous ne prendriez de médicaments pour arrêter le café, ou pour arrêter de boire du vin avec votre fromage…

Et bien là c’est exactement pareil !

Et pour vous conforter encore plus dans l’idée qu’un médicament ne vous aidera pas à arrêter de fumer rappelez-vous bien cela :

Quand une personne est soignée par un traitement médical, elle est parfois toute autant guérie par l’effet placebo que par le médicament en lui-même.

L’effet placebo c’est le fait de vous sentir mieux, simplement en prenant un médicament.
Même si celui-ci ne contenait que du sucre vanillé par exemple…

C’est le fait de savoir qu’un médicament va agir sur vous et va vous soigner qui vous fait aller mieux, parfois plus que le médicament en tant que tel.

Alors pas besoin de médicament pour vous aider à arrêter de fumer.
Tout va se jouer directement dans votre tête.

Et nous allons voir comment programmer votre cerveau pour que vous puissiez enfin arrêter de fumer définitivement.
Et sans rien, simplement par vous-même.

Entrer dans une démarche positive : Le secret pour arrêter de fumer sans rien !

La démarche positive est une philosophie.
Un état d’esprit.

Un nouveau mode de vie qui va devenir le vôtre et qui va vous permettre de vous détacher de la cigarette.

Aujourd’hui vous vivez d’une certaine manière, avec vos plaisirs, vos habitudes, mais aussi vos faiblesses.

Aujourd’hui vous vivez en fumant tous les jours.

Mais il ne tient qu’à vous de changer cette routine.

De faire table rase du passé et de prendre un nouveau départ.

De vous construire un nouvel univers qui sera plus sain et qui ne laissera pas la place au tabac.

Le problème des personnes qui arrêtent de fumer c’est qu’elles sont focalisées sur leur arrêt du tabac.

Je vous donne un exemple :

Bon, si vous êtes ici c’est que vous voulez arrêter de fumer ? On est bien d’accord.

Mais peut-être que par ailleurs il y a d’autres choses que vous voudriez changer chez vous, ou dans votre vie.

Par exemple perdre quelques kilos, vous mettre au sport, manger de manière plus saine ?

Mais vous envisagez tout ça comme des efforts supplémentaires.

Comme un autre chantier d’envergure, que vous ne pourrez pas accomplir en même temps que votre arrêt du tabac.

En gros vous vous dites : d’abord j’arrête de fumer.

En ensuite (une fois cette montagne franchie) je pourrai me remettre au sport, ou perdre du poids…

astuces pour arreter de fumer

Mais en tout cas il est inconcevable pour moi de faire les deux ensemble.

J’en suis incapable.
C’est beaucoup trop dur.
Je n’aurai jamais suffisamment de motivation pour tenir.

C’est bien ça l’idée ?

C’est ce que vous vous dites ?

Et bien c’est justement là où vous vous trompez.
Ou vous faites fausse route.

Et c’est ça qui a fait que vous n’avez pas réussi à arrêter de fumer par le passé.

Vous ne pouvez pas segmenter votre vie.
Faire des morceaux de vos journées et de vos habitudes.

Vous êtes un ensemble, une entité globale.

Vous allez donc devoir entrer dans ce que j’appelle une démarche positive.

Cette dernière s’articule principalement autour de trois axes.

Nous allons voir les détails ensemble :

Faire du sport pour arrêter de fumer

Il est très important si vous souhaitez arrêter de fumer sans rien, sans médicaments et sans charlatans, de faire du sport.

Pour ça, et je sais que vous ne voyez pas les choses de cette manière actuellement, mais il faut envisager le sport comme une opportunité plutôt que comme une obligation.

Comme une opportunité pour vous d’évacuer votre stress.
De vous vider la tête.
De ne penser à rien.

Et étant moins stressé vous aurez plus de facilités à ne plus fumer.

Bon c’est bien gentil mais quand j’ai vraiment envie de fumer, ce n’est pas de courir un 100m qui va me dissuader ?

Et bien c’est faux, et vous allez comprendre pourquoi.

Le sport a ça de magique qu’il réveille en vous votre esprit de compétition.

Vous faites du sport pour vous faire plaisir, mais également pour progresser.
Pour aller toujours plus loin,
Pour être meilleur.

C’est cette dynamique qui va vous dissuader de fumer.

Si vous reprenez le sport et que vous arrêtez de fumer en parallèle, vos allez progresser deux fois plus vite.

Certes, quand vous allez reprendre vos performances ne seront pas top, mais avec le temps vous allez vous améliorer.

Et plus vous allez faire du sport et meilleur vous serez.
De même, moins vous fumerez et meilleur vous serez.

Et cela va également marcher dans l’autre sens :conseil pour arreter de fumer
Meilleur vous serez au sport et moins vous aurez envie de fumer…

C’est la clé.

Le sport, votre défouloir, va devenir votre nouvelle drogue.
Vous ne voudrez plus revenir en arrière.
Avoir de mauvais résultats.
Faire de piètres performances…

Alors naturellement vous n’aurez plus envie de fumer.

Et en plus faire du sport va vous aider à ne pas grossir malgré l’arrêt du tabac…

Ce dernier avantage me fait une transition parfaite pour vous parler du 2ème pilier de la démarche positive : votre l’alimentation.

Manger mieux pour fumer moins

Non je vous rassure, ce n’est pas un slogan politique !
Je vous vois venir 🙂

L’alimentation est primordiale dans l’arrêt du tabac.

Sans elle il est impossible de rentrer dans cette fameuse démarche positive.

Pourquoi ?

Et bien car comme nous l’avons déjà vu, tout est lié.

Vous imaginez bien par exemple qu’il est impossible de s’épanouir sportivement et d’être content de ses performances si vous mangez chez Macdo tous les jours.
Ou si vous vous explosez le ventre à tous les repas.

L’alimentation est ultra importante dans la démarche positive car elle est le point de départ de votre nouvelle philosophie.

Elle est votre carburant qui vous permet d’avancer.

Je ne suis pas un expert en mécanique mais je sais qu’on ne met pas le même carburant dans une Formule1 que dans votre voiture, il y a donc une raison…

Si votre carburant est mauvais, vous n’irez pas loin…

Et votre alimentation, en plus du lien évident avec le sport, à un impact direct avec vos envies de fumer.

Si si, je vous assure…

A quand remonte votre dernier gros repas ?

Quand vous êtes sorti de table en vous disant : Oh là vraiment j’ai trop mangé.

Qu’avez fait après ce repas ?
Et bien vous avez fumé…

Car tous les gros repas donnent envie de fumer.

Cela est automatique, c’est du 100%.

Il est donc ultra important que vous fassiez attention à votre alimentation.
Que vous mangiez un peu moins mais plus sereinement.

Votre corps vous remerciera vous verrez.

Au début, vous ne sentirez pas la différence tout de suite, mais après deux semaines vous sentirez déjà un regain d’énergie.

Au bout d’un mois vous comprendrez que manger mieux est essentiel pour fumer moins.

Vous ne pourrez plus revenir en arrière.

Peur de l’échec et arrêt du tabac

Il s’agit maintenant du dernier volet de la démarche positive.

Celui qui englobe tous les autres.

Celui qui est le plus psychologique et qui sera donc la clé de voûte de votre nouvel état d’esprit.

Il est essentiel de comprendre une chose :

Il ne faut PAS avoir peur de l’échec !

Ce n’est pas une simple phrase, il s’agit réellement d’un concept essentiel.

Comme nous l’avons vu au début, il ne faut pas croire que vous n’arriverez jamais à arrêter de fumer seul, simplement parce que vous avez déjà essayé et que ça n’a pas fonctionné.

C’est complètement faux !

Comme le dit le proverbe : il n’y a que ceux qui font rien qui ne ratent rien
(ou qui ne cassent rien, mais l’idée est là 🙂 ).

Ce que je veux dire c’est qu’il n’y a pas de fatalité.

Il n’y a que de la persévérance, de l’envie, de la motivation, de la volonté.

Alors oui vous n’allez pas tout réussir du premier coup.
Vous n’allez pas arrêter de fumer du jour au lendemain.

Peut-être qu’une semaine vous aurez la flemme et que vous ne ferez pas de sport.

Ou qu’un jour vous allez vous faire un énorme plat bien gras et bien calorique chez vous.

Arreter de fumer naturellement

Mais il ne faut pas s’arrêter sur ces petits moments de faiblesse.

Il est important de garder le cap et de rester dans cette démarche positive dont je vous parle depuis le début.

Si vous avez déjà arrêté de fumer mais que vous n’avez pas réussi c’est très bien !

Ca veut dire que vous avez la motivation et que c’est un vrai objectif pour vous.
Et surtout vous pouvez analyser ce qui n’a pas marché.
Comprendre pourquoi vous avez craqué.

Analyser votre échec est primordial afin de ne pas refaire les mêmes erreurs.

Il vaut mieux essayer d’arrêter de fumer 9 fois, échouer à chaque fois, puis au final y parvenir la 10ème, plutôt qu’essayer une fois, ne pas réussir et abandonner.

Vous comprenez ?

Il est impératif de vous concentrer sur votre succès à venir et non pas sur vos échecs passés !

L’avenir est devant vous, il vous tend les bras, c’est à vous d’aller le chercher…

J’espère sincèrement que vous allez mettre en pratique ces nombreux conseils.
Que vous allez entrer dans cette démarche positive et que vous pourrez être fier de vous comme jamais.
Fier de vous être libéré, par vous-même, de la cigarette.

Si vous voulez en finir avec le tabac et arrêter de fumer définitivement, il y a une dernière chose à comprendre...

Il est impératif de savoir quel type de fumeur vous êtes.

La plupart des personnes qui arrêtent de fumer tiennent bon plusieurs jours, puis craquent après quelques semaines et recommencent à fumer.

Pourtant toutes ces personnes étaient vraiment décidées à arrêter, mais alors que s’est-il passé ?

La réponse est toujours la même : Elles n’ont pas choisi la bonne méthode pour arrêter de fumer. Elles n’ont pas suivi une méthode qui leur correspondait personnellement en fonction de leur âge, de leur volonté, de leurs habitudes, de leurs angoisses…

Elles n’ont pas réussi à trouver un moyen simple pour arrêter de fumer, une solution qui leur permette d’arrêter rapidement et sans être rongé par l’envie de fumer au quotidien.

Ne faites pas la même erreur et trouvez la méthode qui sera la plus efficace pour vous :

Pour tout savoir, rien de plus simple : Accédez au questionnaire ci-dessous et laissez-vous guider en choisissant les réponses qui vous correspondent le plus.

Comment dois-je m’y prendre pour arrêter de fumer ?

Votre nouvelle vie sans tabac commence ici…

A votre dernière cigarette,
Axel

PS : Vous avez aimé cet article ? Partagez-le...
Top